Les dossiers à fournir pour pouvoir vivre en Andorre

Les dossiers à fournir pour pouvoir vivre en Andorre

L’expatriation en Andorre peut prendre plusieurs formes. Vous pouvez ainsi opter pour une résidence passive ou active. Quelle que soit la solution que vous choisissez, vous devez vous soumettre à certaines conditions et formalités. Vous devez alors fournir un certain nombre de documents et satisfaire quelques critères.

Les différentes solutions pour vivre en Andorre

Pour vous expatrier en Andorre, deux alternatives s’offrent à vous : la résidence active et la résidence passive. Dans le cas d’une résidence active, vous devez y exercer une activité professionnelle et lucrative. Sur le site de Setup Andorra, vous trouverez plus d’informations sur la résidence active en Andorre.

Néanmoins, il est possible de résider en Andorre même si vous n’y pratiquez pas une activité lucrative. Vous serez alors considéré comme un résident passif. Ce statut ne vous permet pas de développer une activité professionnelle. Cependant, il vous donne la possibilité de gérer votre propre patrimoine, vous pouvez alors prendre la fonction d’administrateur d’entreprise. Pour cela, vous devez détenir 50 % et plus de parts sociales au sein de la société, et ne pas recevoir de rémunération. Sachez que les résidents passifs se distinguent en 3 catégories, à savoir :

  • Catégorie A : les expatriés qui n’exercent pas d’activité professionnelle
  • Catégories B : les expatriés qui exercent des activités internationales non lucratives
  • Catégories C : les personnalités et les artistes.

En tant que résident passif en Andorre, vous devez y établir votre résidence principale au moins 90 jours par an.

Les dossiers à fournir pour les résidents passifs de la catégorie A

Si vous ne pratiquez pas d’activité lucrative en Andorre, mais souhaitez obtenir le statut de résident, vous devez constituer ces dossiers :

  • un extrait de casier judiciaire vierge
  • un passeport valide
  • un acte d’état civil
  • une attestation d’assurance maladie émanant de la CASS et de l’Autorité de l’immigration andorrane
  • un document attestant votre bonne santé
  • une attestation bancaire prouvant que vous avez déposé la caution de 50 000 euros auprès de l’INAF
  • un justificatif de revenu
  • un justificatif prouvant que vous avez investi au moins 400 000 euros en Andorre.

Les dossiers à fournir pour les résidents passifs de la catégorie B

Si vous exercez des activités internationales non rémunératrices, vous devez fournir :

  • un extrait de casier judiciaire
  • un passeport valide
  • une attestation d’assurance maladie fournie par la CASS et l’Autorité de l’immigration andorrane
  • une attestation bancaire justifiant le dépôt de caution de 50 000 euros.

Les dossiers à fournir pour les résidents passifs de la catégorie C

Cette catégorie comprend les artistes, les sportifs professionnels reconnus sur le plan international, les chercheurs…

Les individus qui se trouvent dans cette catégorie doivent constituer les mêmes dossiers que ceux de la catégorie B et ajouter ces quelques pièces :

  • une pièce justificative de la pratique de votre activité (il faut spécifier l’activité)
  • un justificatif de revenu (votre revenu doit être 300 fois plus élevé que le salaire minimum en Andorre).

Bon à savoir : vous devez ajouter une caution de 10 000 euros pour chaque membre de votre famille. Et votre revenu doit être 300 fois supérieur au salaire minimum sur le pays.

Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel comme Setup Andorra dans les démarches d’expatriation en Andorre. Ses conseils vous serviront de guide à chaque étape du processus, ce qui évitera les erreurs et les omissions pouvant nuire au succès de votre demande.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *